Nichée archives

Archives

À nos merveilles de tendresse !!!

Nous les faisons naître, nous les soignons, nous les nourrissons,  et nous les éduquons.

Arrivé au jour des premiers départs ; grande est la joie des maîtres qui attendaient ce jour avec impatience.
Pour nous, c’est aussi le moment de vérité ; celui où on se pose la question de savoir si nous avons fait tout ce qu’il fallait comme il le fallait. 
Certains vont partir loin, d’autres resteront plus près de chez nous ; mais peu importe la distance qui nous séparera désormais, car chaque chiot qui s’en va, emporte avec lui une partie du meilleur de nous.

C’est ainsi que nous pensons que cela doit être ; pas seulement des paroles, mais un don de soi permanent à de petits êtres que l’on a fait naître et qui ne demandent qu’à être aimés afin qu’à leur tour, ils puissent partager avec leur nouveau maître, l’amour que nous leur offrons quand ils sont à la maison.
Je sais ; d’aucun diront que le mot amour est peut-être un peu fort ; q
uel dommage pour eux ; ceux là ne connaissent pas les chiens.

Ceux qui comme nous, connaissent bien les chiens, et les labradors en particulier, savent que l’amour dont nous parlons n’est pas uniquement humain ; celui dont nous parlons est un « presque trop plein d’amour » que nous avons reçu en héritage de nos précédents compagnons et que nous nous devons de partager tant avec les humains qu’avec les animaux. C‘est celui qui nous étrangle, celui qui nous enserre la gorge, celui qui nous déchire le cœur, celui qui nous fait verser des larmes aussi grosses que des pendeloques de lustre lorsque un de nos merveilleux compagnons s’en retourne vers ses ancêtres au pays des chasses éternelles.
Oui, c’est de cet amour là que je parle ; il est très contagieux, mais quelle douce et belle contagion ; même si le moment venu, hélas, cela fini toujours par faire très mal.

__________________________________

Comme pour les deux précédentes nichées, nous avons de nouveau mariés Diablo et Iris.

Au fil des mois qui passent, nous nous apercevons que Diablo transmet ses grandes qualités à sa progéniture, mais laisse aussi place aux qualités de la mère, ce qui nous donne des chiots très bien construit et psychologiquement très bien équilibrés et faciles à éduquer.

17 juin 2016 il est 21h15.

Le dernier chiot vient de naître ; il s’agit d’un mâle qui pèse 405 grammes.

Il est le neuvième d’une série qui a commencé à 13h15 par la naissance d’un mâle de 485 grammes ; entretemps, il y a eu les naissances de cinq femelles et deux autres mâles.

Première photo le lendemain 18 juin.

La maman est reposée, et les chiots sont tous repus.

25 juin :

Les chiots sont âgés de huit jours.

C’est l’heure de la pesée quotidienne ; comme on peut le voir, les chiots sont très calmes.

Premier  juillet.

les chiots ont 15 jours, c‘est l’heure du biberon.

8 juillet 2016.

les chiots sont âgés de trois semaines et ont maintenant les yeux bien ouverts.

 

.

12 juillet 2016

Première panade de Cérélac + croquettes gonflées et broyées.

À la fin, il y en a même qui dorment dans le plateau

Ensuite, passage obligé par le bain.

Puis par la serviette avant de retourner sur la couverture sous la lampe.

7 août 2016

Les chiots ont bien grandi, et ont un nom officiel depuis lundi, jour de leur vaccination et de la pose de la puce électronique.

Commençons par les filles réservées :

Voici Joy.

Ci-dessous voici Praline.

Ensuite les garçons réservés :

Voici Paco.

Ensuite, voici Pesto.

Et voici Peace.

Voici Prince.

Voici Peppa.

Voici ensuite les demoiselles qui sont encore libres à ce jour,

et qui n’ont donc pas encore de petit nom :

Purple Rose a maintenant un petit nom, c’est Paty.

Elle habite dorénavant chez nos amis Michèle et Alain, qui nous avaient déjà acheté Barney l’an passé.

 

Quant à Perle de Rosée, elle à elle aussi un petit nom, c’est Emma.

Elle fait maintenant le bonheur de la famille Criscuolo.

1er janvier 2016

Iris à accouché de 6 magnifiques chiots.

4 mâles et 2 femelles.

Pour cette nichée 2016, nous avons reconduit le même mariage que l’an passé car, les nouvelles reçues au long des mois, nous ont confirmé le bien fondé de notre choix.

Diablo of Crystal Valley

 

I Have a Dream of Crystal-Valley

 

1er Janvier 22h00

 

 

 

3 janvier : Iris est bien reposée et les chiots ont déjà « bien pris ».

5 janvier : l’heure de la pesée.

Pendant ce temps là, moi, je dors !

30 janvier, quatrième semaine.

Une petite sœur et un petit frère ont malheureusement dû être endormis.

Il reste quatre petites arsouilles pleines de vie, dont Pharo qui vient de recevoir la visite de ses nouveaux maîtres.

Ci-dessous sur les genoux de ses jeunes maîtres, Elsa, Louis et Victoria.

19 février 2016

Nos petites boules de tendresse ont aujourd’hui 7 semaines ; ils vont recevoir leur vaccin et être pucés.

Honneur à la demoiselle, voici Polka.

(Petite Polka du Roy of Shadowy-Valley)

Voici Pharo.

(Paddy’s Mémory of Shadowy-Valley)

Voici Largo.

(Peace & Love of Shadowy-Valley)

Et pour terminer, voici Qody.

(Prince of Light of Shadowy-Valley)

 

20 février au soir.

Bruit de casseroles dans la nursery ; j’accours, et je vois Mister largo en position de revendication.

Ce glouton me fait comprendre à sa façon qu’il a faim.

27 février 2016

Un grand merci à notre ami Alain pour ces belles photos ci-dessous.

Miss POLKA

LARGO

PHARO

Lundi 28 février

Voici la dernière photo de Miss Polka à la maison ; depuis, elle fait la joie et le bonheur du baron et de la baronne de Macar, ses nouveaux maîtres.

Voilà ; tous les chiots sont arrivés dans leur nouveau domaine ; puissent-ils l’ensoleiller de leur joie de vivre.

____________________

Ce 16 janvier 2015

8 superbes chiots sont nés ;

5 mâles et 3 femelles.

Cette fois encore, nous avons choisi Diablo of Crystal-Valley pour être le père de nos chiots.

Vu le très bon résultat de la nichée de novembre 2009, avec des chiots supers biens équilibrés et ayant un superbe « will to please », il était tout indiqué pour se « marier » avec notre Iris.

Diablo of Crystal Valley

I Have a Dream of Crystal-Valley

16 janvier 21h30 ; le dernier chiot est né depuis 30 minutes

Déjà un gros dodo après avoir bien bu le lait maternel.

24 janvier 2015

Un petit film après 9 jours.

« Ça pousse à Shadowy-Valley »

 

Nouveau petit film, les chiots ont 14 jours.

On biberonne à Shadowy-Valley

3 février : ils ont 18 jours et on « épointe » les ongles.

À trois semaines.

« O Never Say Never » dit « Bono » dans les bras de sa future maitresse.

Nouveau petit film.

 15 février : les chiots ont quatre semaines et vont goûter leur première écuelle de Cérélac.

« Premières gamelles »

19 février 2015

Bon anniversaire à Iris, qui fête ses deux ans

Mister « Barney » : (Old Man River of Shadowy-Valley).

Ici dans les bras de Michèle.

Mademoiselle « Athéna » : (Océane of Shadowy-Valley)

26 février 2015

Encore quelques belles photos en pose, que nous devons à Alain.

« BARNEY »

« ATHÉNA ».

« JAVA »

« BONO »

Comme le dit l’adage : « We never change a winning team ».

Paddy de Chantemelse

chocolat X chocolat

Babystar of Shadowy-Valley

Jeudi 1er novembre 2007

05h10 du matin;ce superbe chiot mâle est né il y a 2 minutes; le temps d’ouvrir la poche et de couper le cordon ombilical, on le sèche avec des draps chauds avant de le présenter à la mère pour le massage lingual et le premier repas. Il est le troisième à naître; le premier chiot est né à 03 h 20 et le second, 10 minutes avant celui-ci.

Ci-dessous les trois chiots; on peut encore voir les deux derniers nés encore légèrement humides; l’accouchement est long et difficile, et le « travail » de la chienne ne suffit pas; les contractions sont quasi nulles. Je suis obligé de lui faire des injections d’ocytocine pour aider la matrice, mais il faut rester très prudent.

Il est midi trente, il y a 4 chiots pour le moment, et le dernier est né à 8h45, soit plus de 3h30 après le troisième. Je suis sûr qu’il y a encore des chiots qui doivent naître. Afin d’éviter d’utiliser trop souvent l’ocytocine, Rina est sortie faire marcher et trotter Tosca, pour activer la descente et le transit du chiot. Souvent, cette façon de procéder, « remet en place » un chiot qui se présentait mal, et évite ainsi des douleurs inutiles à la mère, et parfois l’opération.

Jeudi 1er novembre 2007 à 12h55.
Après une « promenade » de presque 20 minutes avec Tosca, Rina est rentrée depuis à peine 5 minutes lorsque ce cinquième chiot, une femelle, vient au monde; 4h10 après son frère.
 A la « palpation », il me semble qu’il y a encore un chiot; l’avenir nous dira si j’ai raison ou tort.

A 18h10, miracle! le dernier chiot est né;vivant; près de 2h30 après une dernière injection d’ocytocine, et près de 5h20 après sa soeur.
Le poids moyen de cette nichée est assez élevé,

( 520gr) ce qui explique peut être cela.

Dimanche 4 novembre :
Les chiots ont tous pris plus de 150 grammes sur les trois jours; on voit ci-dessous les 5 premiers qui dorment sur le flanc de leur mère, tandis que le dernier né, ci-dessous, est blotti dans les « bras » et contre le museau maternel. C’est joli n’est-ce pas!

Jeudi 8 novembre :

les chiots sont âgés d’une semaine
Ils sont en « stand-by » dans le panier à linge, le temps que l’on lave la caisse d’accouchement et que l’on change la couverture. Comme toujours, depuis près de 20 ans maintenant, nos chiots naissent et vivent dans le living, jusqu’à leur sevrage.

 

 

 

Comme on peut le voir sur cette image, les chiots sont assez dodus et « pètent » de santé ; nous en profitons d’ailleurs pour les peser, avant de les remettre dans la caisse d’accouchement.

Je profite de la pesée pour faire quelques clichés gros plan, que l’on pourrait intituler « la tendresse en gros plan », tant ces frimousses donnent envie de leur poser un « big bisou » sur la pointe du museau.

Verdict de la balance : tous les chiots on presque doublé de poids; le plus léger pèse + de 900 grammes, et le plus lourd avoisine les 1150 grammes.

Mardi 13 novembre :
Les chiots prennent leur premier biberon de cérélac; certains l’acceptent de suite, 

 

 

d’autres hésitent et « mâchouillent » la tétine.

Mais après quelques secondes d’hésitation, tous les chiots ont pris le cérélac .     

  Alors, repus, certains se sont endormis à même la main de Rina,

tandis que d’autres ne s’arrêtaient qu’à la fin du biberon. Comme vous pouvez le constater, les chiots commencent à ouvrir leurs yeux; d’ici 4 ou 5 jours, ils les auront grands ouverts.

22 novembre.

Le temps passe ; premier vermifuge, l’échelle des poids varie entre 1800 et 2560 grammes.

Ils ont maintenant les yeux ouverts

26 novembre 2007:

Trois intrépides veulent aller découvrir « le monde » pendant qu’on leur prépare une nouvelle couche; ils vont être ravis!

 

En attendant, dès qu’ils ont humé les premières effluves de leur panade, nous avons eu droit à la sérénade du « Trio Chanteclair »

Au début, ils ont un peu hésité, puis ils ont très vite compris ce qu’ils devaient faire pour arriver à la panade

Alors là , ils y sont allés à coeur joie !

Vient alors le moment du « débarbouillage » ; on essaye de soudoyer Rina en lui léchant le menton mais rien à faire !

Quand faut y passer; faut y passer !

28 novembre 2007 : 1er chiot choisi et baptisé!

Je suis la première de la nichée à être choisie ; me voici dans les bras de mes nouveaux maîtres, Claire et Jean-Marie Moitroux. Je suis très heureuse et le montre en leur léchant la main.

Ils m’ont baptisé TOSCA, comme ma maman ; ils sont impatients de me voir arriver chez eux, mais ils devront attendre au moins jusqu’au 20 décembre ; je ne pourrai pas quitter mon élevage avant cette date.

.

3 décembre 2007 :

Les chiots sont sevrés aujourd’hui.
 Ils sont placés en nursery, où ils vont directement prendre leur premier repas.

 

Manière comme une autre de leur faire plus facilement accepter le changement de pièce et d’ambiance.

13 décembre : 10 jours sans photos… c’est long!
Voici Gali et ses nouveaux maîtres, M.&Mme Bels
Monsieur Gali sait déjà se faire désirer !

14 Décembre 2007 : Les chiots ont 6 semaines !

Voici leur nom de pedigree et leur poids actuel

Nom usuel : Tosca
 sexe : femelle

Nom de pedigree
Grace of God of Shadowy-Valley
(Grâce de Dieu ; 1 lettre de trop pour le nom en français)
Poids
4,470kg

Joy : femelle

Gipsyqueen of Shadowy-Valley

4,650kg

Henri : mâle


GipsyHenri of Shadowy-Valley


4,600k

Gali : mâle


Galileo of Shadowy-Valley


5,070kg

Mozart : mâle


Gonewithme of Shadowy-Valley


5,600kg

Django : mâle


Gipsymusic of Shadowy-Valley


5,800kg

Voici la présentation terminée ; tous ces « of Shadowy-Valley » ont dorénavant un nom officiel.
Ils ont tous étés vermifugés une deuxième fois, et ce, au Zantel.

21 décembre 2007 :

Voici venu le temps des départs

Les chiots ont été tatoués le 18 décembre, et vacciné le lendemain

Photo devant notre crèche ; Fabian, Régine et Gali, qui est le premier chiot à quitter la fratrie, pour entrer aujourd’hui dans son nouveau foyer. Nous leur souhaitons à tous trois beaucoup de bonheur et surtout, une totale complicité.

22 décembre : 

Henri va bientôt prendre la direction de l’Ardenne.

Nous sommes certains que Henri va être heureux dans sa nouvelle famille.

Il fait déjà « fondre » ses nouveaux maîtres.

Voilà notre Tosca qui va prendre son envol vers son nouveau royaume ; en compagnie de Madame et Monsieur Moitroux et de Delphine.
Nous leur souhaitons de vivre de merveilleux moments ensemble.

Aujourd’hui aussi, notre « Django » s’en va, en France ; près de Metz, chez Monsieur et Madame Daniel Lopera. Nous sommes sûrs que là aussi, ils vont former une toute bonne « équipe ».

Samedi 29 décembre : 

Joy nous quitte pour entrer dans son nouveau foyer.
Jean-François et **Joy pour la photo souvenir, avant de partir retrouver sa nouvelle famille à Thimister
.

** A son arrivée dans chez ses nouveau maîtres, Joy a été rebaptisée Prunelle; c’est un très joli petit nom qui fait penser au fruit du prunellier, mais surtout aux yeux. Souvenez vous de l’adage que l’on utilise pour montrer qu’une personne ou autre chose nous est chère :
« J’y tiens comme à la prunelle de mes yeux »
Nous leur souhaitons un long chemin ensemble.

Samedi 26 janvier 2008 :

Mozart nous quitte pour aller vivre dans le Hainaut avec M.&Mme Deweer, ses nouveaux maîtres.

La photo du départ avec le dernier chiot de la nichée.
Nous leur souhaitons bonne route à tous, et espérons que nous aurons de leurs nouvelles de temps à autre.

Nichée du dimanche 29 octobre 2006

Paddy de Chantemelse

Chocolat X chocolat.

Babystar of Shadowy-Valley
 

Un tout grand merci à Sylvie et Thierry Legras qui nous ont permis d’utiliser leur merveilleux étalon qu’est Paddy.

Le premier chiot de cette nichée est né à midi, et le sixième que nous pensions être le dernier, est né à 19h35.

Fatigués par une nuit blanche, et voyant notre Tosca dormir comme une bienheureuse près de ses chiots, nous sommes allés nous coucher vers 22h30, soit près de 3h00 après la naissance du dernier chiot.

Vers minuit et demi, ne trouvant pas le sommeil, nous nous sommes relevés Rina et moi; et quelle ne fût pas notre surprise de voir un septiéme chiot en train de téter tranquillement sa mère. Il était encore humide, il n’y avait donc pas 1h00 que Tosca venait de le mettre au monde, soit plus de 4h00 après le « dernier ».

Elle à fait cela toute seule et sans aucun bruit. Nous qui étions 3 mètres au dessus de sa tête, et qui ne dormions pas, n’avions rien entendu!

 

Alexandre et une tendresse de poils, quelques heures après la naissance.

1er Jour lundi 30 octobre 14h00 :


Les chiots sont au « travail ».

Mardi 31 octobre 2ème jour !


La plupart des chiots ont pris 50 gr ; ce n’est pas beaucoup, mais ils étaient assez costauds à la naissance. Ici, on voit un chiot repu qui dort tranquillement en toute confiance. Quoiqu’il en soit, demain ils auront le biberon.

 

 

Ci-contre les deux « pitchounettes » ; comme on peut le remarquer, il y a une légère différence de ton dans la couleur, tout en étant quand même très foncée. Trois chiots sont ainsi un peu moins foncé que les quatre autres.

Ici, Alexandre tient en main un superbe mâle ; on voit déjà la différence de tête avec les deux femelles.

Jeudi 2 novembre 4 ème jour !


Nettoyage des chiots après les biberons ; comme l’an passé, tonton Tom s’y colle.

 

 

J’adore ce genre de tranquillité et surtout cette confiance chez le chiot ; cela est de bonne augure pour le futur.

 

 

Comme vous pouvez le constater, la nichée est très homogène ; demain ou samedi à la pesée, ils auront pratiquement tous doublé le poids de leur naissance.
On voit aussi la qualité du fouet ; (la queue) large à la base, court, et se terminant bien en pointe, comme la queue de loutre.

Mercredi 8 novembre : 10ème jour
Il devient pressant de couper une première fois les ongles des chiots (épointer) ; si cela ne se fait pas, les ongles vont accrocher sur la couverture et le chiot risque de se blesser. De même, au moment de l’allaitement, la maman aura à souffrir des nombreuses griffures occasionnées par des ongles trop longs.

 

 

Ci-dessus et ci-contre, on coupe les ongles des pattes antérieures ; ci-dessous les ongles des postérieures. Voyez la façon dont les chiots sont placés, afin de leur offrir quand même un certain confort lors de l’opération.

 

 

Les chiots, relativement calmes ; se laissent manipuler afin que l’on puisse procéder. La sociabilisation commence déjà ici !

 

 

 

Regardez attentivement les gros plans ; ils montrent de façon très claire le positionnement idéal de la pince ; ceci afin d’éviter de couper dans « la vie » de l’ongle, ou pire, dans un orteil.

 

 

Samedi 11 novembre : 13ème jour!
Un moment important dans la vie d’un chiot; il ouvre ses yeux et commence à voir.

 

 

Mercredi 15 novembre : 17ème jour
Les chiots ont désormais les yeux bien ouverts; ils commencent à entendre, et surtout, ils essayent déjà de se mettre debout et de marcher.

Samedi 18 novembre : 21ème jour.
Aujourd’hui est un jour important !

Les chiots viennent d’être pesés pour recevoir leur premier vermifuge ; les poids varient entre 2025 grammes pour une femelle et 2400 grammes pour un mâle.

Aujourd’hui aussi, un premier chiot vient d’être choisi et nommé.

Madame Caers et la pitchounette qui se nomme dorénavant « Luna »

Les chiots continuent à bien évoluer ; ils en sont maintenant à boire du cérélac, et à voire la façon dont ils agrippent les poignets de leur « mère nourricière », on voit bien qu’ils adorent. En tout cas, leurs  « marques d’affection » laissent des traces.

On peut remarquer que leurs griffes sont utilisées à bon escient pour éviter que le biberon ne s’éloigne de leur bouche

 

 

 

Premiers contacts avec l’eau.
(Après avoir glissé et être tombé
« dedans », il faut se laver !)

 
Après le bain, une bonne friction pour le sécher. À cette occasion, mirez un peu ce fouet (queue) très large à la base, court, allant en s’effilant pour terminer en pointe. L’exemple même de la queue de loutre décrite dans tous les manuels d’élevage.
(Quoique la loutre à une queue plus longue).
 

 

Gros plan

 

 

Dimanche 19 novembre
 Nous n’avons pu le faire hier, nous voici aujourd’hui au vermifuge.
Voici la façon de procéder !
D’abord on pèse le chiot, puis suivant le poids, on dose la pâte vermifuge, (deux centimètres de pâte par kg) et l’on prend ensuite la pâte sur l’index.

 

 

 

La personne qui tient le chiot chatouille l’encoignure des mâchoires avec l’index de l’autre main.

 

 

 

 

Cela aura pour effet de faire bailler le chiot.

 

 

 

Au paroxysme de la baille, on introduit l’index porteur du vermifuge et on « plaque » le vermifuge sur le palais du chiot. (Ceci est quand même fait avec une certaine délicatesse).

 

 

 

Quand le doigt est retiré de la bouche, le chiot va saliver et frotter la langue contre le palais ; cela aura pour effet de diluer le vermifuge qui sera alors très facile à avaler.

Jeudi 23 novembre :  

Mes nouveaux maître, Jean-Pierre & Gaétane de Hemptine, sont venus me voir; ils me font l’honneur de m’appeler « Joy » comme ma grand mère qui nous à quitté fin juillet.

J’espère me montrer digne de cet « héritage ». Gilbert et Rina, mes éleveurs, sont en tous cas très heureux et très touchés par ce geste.

Vendredi 24 novembre :  

Me voici ! J’ai été choisi par Laurence et attends de recevoir mon petit nom; en attendant, ce sera « puppy ».

Lundi 27 novembre : 

Ça y est…Laurence m’a donné un nom!
L’ennui, c’est que je ne me rappelle plus si c’est  « Assis » ou « Couché » ???
Non… sérieusement, je suis très fier de m’appeler… »Paddy », comme mon papa.

Samedi 25 novembre : 

Ils évoluent bien; maintenant ils commencent à manger « au bol », et demain ou après, ce sera un mélange de « Cérélac » avec un peu de nourriture pour puppy. (gonflé et écrasé)

Certains chiots mangent très délicatement, à l’instar de celui-ci.

 

 

 

D’autres, y vont un peu plus franchement, à l’exemple de celui-là.

 

 

 

Mais il en est qui par contre, foncent, se ruent, et voudraient rentrer tout entier dans le bol, comme voulais le faire celui-ci !!??

 

 

 

Quoiqu’il en soit, ils ont tous leur jolie frimousse passée à l’eau claire pour éviter que les poils ne collent; et après avoir été essuyé, on remercie Rina par une grosse lèche…

 

 

Sur le nez !

 

 

Mardi 27 novembre
Les chiots commencent à manger un mélange cérélac-puppy un peu plus riche en croquettes, le tout bien gonflé en trempant, puis écrasé au presse purée.

 

 

En mangeant ainsi ensemble, ils apprennent à se lécher l’un l’autre; bien, sûr, nous finalisons ce nettoyage au gant de toilette et à l’eau claire.

 

 

 

Il y en a qui en auront besoin……

Mais alors là, vraiment besoin !!

A l’instar de Luna qui à honteusement squatté la moitié d’un plateau en se couchant dedans. Les autres ont eu le droit de venir lécher « sa Majesté » quand elle a daigné lever le museau et quitter le banquet pour aller se coucher un peu plus loin.

 

Mercredi 29 novembre
La Famille Marsin est venue pour me choisir et pour me donner un nom. Mes deux jeunes maîtresses, Sybille et Juliette m’ont donné le très joli nom de « Truffe ».

Jeudi 30 novembre.

Un moment très important dans la vie des chiots.
Ayant montré qu’ils sont aptes à se nourrir seuls, ils sont séparés de leur mère et sont transférés dans la nursery, où ils auront un espace plus grand pour se mouvoir, avec une bonne couche de copeaux frais pour tenir la chaleur et propreté au sol. Pour le reste, une lampe chauffante est en permanence allumée à 1 mètre du sol. Si les chiots ont froids, ils viennent se placer en dessous, si ils ont trop chaud, ils s’en éloignent. Notons aussi que dorénavant, les chiots se nourrissent uniquement de croquettes gonflées et écrasées; et ce, 3 X par jour.

Pour boire, ce sera uniquement de l’eau.

Vendredi 1er décembre
Bonjour ! Me voici dans les bras de Guy mon futur maître ; il attendait avec impatience que ce soit son tour de choisir.
Il me caressait souvent, et moi, dès qu’il conversait avec mon éleveur, je lui mordillait (affectueusement) les doigts.

Après avoir fait connaissance, il m’a donné mon petit nom ; ce sera « Toby ».

Mercredi 13 décembre.

Nos chiots ont étés tatoués lundi, et hier, ils recevaient tous leurs premiers vaccin. Le second vaccin sera administré à trois mois. Aujourd’hui ils ont reçu leur deuxième vermifuge, le troisième sera aussi administré à trois mois, peu après le deuxième vaccin. Ensuite, on administre un vermifuge tous les mois jusqu’à six mois. Ensuite, suivant l’activité du chiot, c’est tous les trois mois, voir tous les quatre ou cinq mois.

Dans tous les cas, c’est au minimum tous les six mois.
Après les sept soleils, voici nos sept « mercenaires » qui reviennent du grand cercle polaire finlandais, exactement de Korvatunturi et Rovaniemi et comme vous pouvez le constater, ils y ont rencontré le plus illustre des habitants de l’endroit, j’ai nommé : Le Père Noël.
Voyez comment ils sont rentrés revêtus de l’habit de circonstance ; cela, certainement pour apporter encore plus de bonheur et de joie dans leur nouveau foyer.

Pour commencer, honneur aux demoiselles.

Luna « Fantasia »

Joy « Franc regard ».

 

 

Fidji « Le penseur »

Fougasse « Le rêveur »

Paddy « l’Endormi »

Toby « l’Intrépide »

Et enfin  Truffe le costaud.


Dimanche 17 décembre 2006

Premiers départs.

Comme d’habitude, nous prenons une dernière photo avant le départ; cette année comme l’an passé, ce sera devant la crèche et les santons.

Voici Fidji avec ses maîtres, M.&Mme Henri Goovaerts.

Fougasse, avec Madame Diet.

Toby avec M. Guy Verbrugge.

Luna avec Mmes Caers

Paddy junior avec Mme Laurence Wargnies

Truffe avec la famille Marsin

Jeudi 28 décembre.

 Ses maîtres étant à l’étranger pour les fêtes de fin d’années,  Joy a passé Noël avec nous, en compagnie de sa mère Tosca et de son oncle Tom.

(Pas celui de la célébrissime case qui fut écrite par Harriet Beecher-Stowe et qui servit en grande partie de détonateur à la guerre de sécession, dite « guerre civile américaine »).

Joy s’apprête aussi à passer le nouvel an en notre compagnie.

Comme on peut le voir, Joy a quelque peu grandi et s’est légèrement « affinée ».

Aujourd’hui, elle pèse quand même 6 kg 00 !

Lundi 2 janvier 2007.

 Joy nous quitte pour son nouveau foyer. Je crois que ses maîtres n’ont jamais été aussi impatients de voir arriver le début de janvier.

Voici donc la photo souvenir : Joy avec Jean-Pierre et Gaétane de Hemptinne

Voilà, c’est fini !

Notre maison est maintenant orpheline des cris et jappements joyeux des chiots ; cela fait un sacré vide.

Un chien, ou un chiot de surcroît, est toujours un facteur de rencontres et facilite la création de liens; alors, ce vide laissé dans la maison par le départ des chiots, est heureusement souvent comblé dans notre cœur par les liens d’amitiés tissés au fil semaines, lors des rencontres et conversations avec leurs nouveaux maîtres.

Ceux-ci, nous n’en doutons pas un instant, feront l’impossible pour le bien être de leur chiot ; alors, quelle que soit la longueur ou la couleur de leur nouvelle route, nous la leur souhaitons la plus longue et la plus heureuse possible.